Qu’est-ce que le Prêt PSLA ?

Le prêt social location accession (PSLA) permet aux ménages sous plafonds de revenus de devenir propriétaires d’un logement neuf, en le louant d’abord avant de l’acheter.

Quelles sont les caractéristiques/spécificités du prêt PSLA ?

Le prêt PSLA est un prêt conventionné octroyé à des opérateurs tels que des promoteurs ou des organismes HLM souhaitant financer la construction ou l’acquisition de logements neufs. Pour l’obtenir, ils doivent faire signer un contrat de location accession aux futurs propriétaires et obtenir un agrément préfectoral.

Une fois le prêt PSLA accordé aux opérateurs, il est ensuite transféré aux locataires, leur permettant de financer les mensualités de leur emprunt pour devenir propriétaires.

En savoir plus

Consultez toutes les informations utiles concernant le financement de votre achat immobilier.

Qu’est-ce que la location accession ? Définition

La particularité de la location accession réside dans le fait que ce dispositif comporte deux étapes : une phase locative et une phase acquisitive.

La phase locative

Durant la période de location (allant de 4 mois à 3 ans), le locataire verse une redevance auprès de l’opérateur qui détient le prêt PSLA. Celle-ci est composée d’un loyer plafonné et d’une part d’épargne qui est ensuite déduite du prix de vente.

La phase acquisitive

La phase d’accession a lieu après la période de location, lorsque les occupants du logement décident de lever l’option d’achat sur le logement. C’est à ce moment là que le prêt PSLA leur est transféré.

Comment bénéficier de la location accession à la propriété ?

Pour bénéficier de la location accession à la propriété, des conditions propres au prêt PSLA s’appliquent :

  • vos revenus ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources établis pour le PSLA, calculés en fonction de la composition de votre foyer et de la localisation du logement,
  • le logement doit être neuf et occupé à titre de résidence principale.

Quelles sont les conditions relatives au prêt PSLA à Toulouse ?

Pour bénéficier des avantages de la location accession, tels que la TVA réduite à 5,5%, les frais de notaire peu élevés applicables dans l’immobilier neuf ou encore l’exonération de la taxe foncière pendant 15 ans, plusieurs conditions propres au PSLA sont à remplir.

Les conditions du logement en location accession

Pour obtenir un prêt PSLA,  les opérateurs (promoteurs ou organismes HLM) doivent passer une convention avec l’Etat, dans laquelle ils s’engagent à respecter des plafonds de loyers et de prix de vente du logement.

Les logements concernés par un prêt PSLA doivent obligatoirement être neufs et destinés à la résidence principale, c’est à dire être occupés au moins huit mois par an.

Les conditions de ressources en location accession

Les personnes pouvant prétendre à la location accession doivent impérativement avoir des revenus n’excédant pas les plafonds de ressources définis par le gouvernement. Ces plafonds dépendent du nombre de personnes composant le foyer, mais aussi de la zone où se situe le logement.

Nombre de personnes destinées à occuper le logement    Plafonds de ressource
Zone A (en €) Zone B ou C (en €)
1 32 442  24 592 
2 45 418  32 793 
3 51 908  37 932 
4 59 046  42 032 
5 et plus 67 352  46 121 

Les plafonds applicables au prêt PSLA à Toulouse

Pour mettre leurs logements en location accession, les opérateurs s’engagent à respecter les plafonds définis par le prêt PSLA concernant le montant du loyer lors de la phase locative, ainsi que le montant du prix de vente lors de la phase acquisitive.

Les plafonds PSLA de loyers

Le loyer défini durant la période de location doit respecter un plafond selon la zone où se trouve le logement, défini dans le cadre du prêt PSLA (lien vers page parent prêt PSLA). À Toulouse, qui est en zone B1, il a été fixé à 8,91 € du mètre carré.

Zone A Bis Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
13,46 € 10,35 € 8,91 € 8,55 € 7,94 € 

Exemple : Pierre, 26 ans, jeune actif, souhaite passer par la location accession pour acquérir son appartement neuf T2 de 40 m2 de surface utile dans le quartier de Barrière de Paris. II choisit une période de location d’un an. La part loyer maximum de sa redevance sera donc de 356,4 € par mois (40 x 8,91).

Les plafonds PSLA de prix de vente

Dans le cadre d’une location accession, le prix de vente est lui aussi plafonné lors de l’étape d’accession.

La surface qui est prise en compte pour calculer le plafond de prix de vente est la surface utile. Il s’agit de la surface habitable + la moitié des surfaces annexes (balcons, caves, remises, vérandas).

Zone géographique Prix maximum HT (en €/m2 de surface utile)
A bis 4 754
A 3 602
B1 2 885
B2 2 518
C 2 202

Exemple : Antoine et Sophie souhaitent acquérir un appartement neuf T3 de 60 m2, avec un balcon de 8m2 dans le quartier de la Cartoucherie. La surface utile est donc de 60 + (8/2) = 64 m2. Sachant qu’à Toulouse, le plafond de prix de vente au mètre carré s’élève à 2885€, le prix maximum de vente de leur appartement sera donc de 184 640€ (2885 x 64).

En savoir plus